• Marie-Laure

Il était..un foie

Organe (glande) le plus volumineux ( 2% du poids du corps) , le plus puissant ( il peut se régénéré avec seulement 25% de sa masse), l'un des plus important de notre corps .

Mais que fait-on pour soutenir ou protéger notre foie particulièrement en période de stress, ou de traitement médicamenteux lourds ?

Dans ce post je vous explique pourquoi et comment « chouchouter » cet organe "hépatant"

Bonne lecture !


Un bosseur !


Le foie ne compte pas ses heures !

C’est un vrai bosseur ! Il travaille 24 heures sur 24 pour accomplir plus de 500 fonctions. Il métabolise et entrepose les nutriments provenant de nos aliments.

Réserve de sucre, de vitamines, il régule les hormones, fabrique les protéines nécessaires au système immunitaire et aide à combattre les infections.

Il utilise ¼ de l’oxygène transporté par les globules rouges, presqu'autant que le cerveau (quand on vous dit qu’il FAUT VOUS OXYGÉNER !!)


Il trie, encore et encore ...


Il aide à traiter les médicaments que nous prenons. Il enlève les produits de déchets de notre sang, de sorte à dégrader et à détoxifier les substances nocives que nous ingérons, respirons, mettons sur notre peau (eh oui, la peau n'est pas un "bouclier hermétique", loin de là !!)

Un grand sensible


En médecine traditionnelle, le foie est très lié aux émotions ..Plus exactement "il subit nos émotions ".


Le foie est associé à la colère (l’irritabilité, l’agressivité, l’impatience, la rancœur, l’énervement, l’amertume, la haine, le ressentiment, la rage…) et à la frustration.

La colère va affecter notre foie qu’elle soit exprimée en excès ou qu’elle soit au contraire refoulée. Les non-dits sont sources de déséquilibre du foie.

"En excès la colère cause une montée du feu du foie" avec des symptômes tels que maux de tête, rougeurs (visage, yeux, cou), sensation de chaleur dans la tête, vertiges et acouphènes.

Refoulée, elle génère quant à elle une stagnation ou un vide de l’énergie du foie s’accompagnant plutôt de troubles digestifs (ballonnements, constipation, gaz…), de variations d’humeur, de fatigue voire de dépression.



Les signes



Ceux que vous pouvez constater :

  1. Gain de poids sans modification significative de style de vie.

  2. Mauvaise haleine.

  3. Changements dans les niveaux hormonaux.

  4. Changements dans le taux d’évacuation. La diarrhée ou la constipation peuvent se produire.

  5. Gonflement dans l’abdomen.

  6. Transpiration excessive et particulièrement la nuit vers 3H

  7. Douleur dans les articulations et les muscles ( fragilité des tendons)

  8. Maux de tête fréquents.

  9. Changements d’humeur.

  10. Fatigue excessive.


Le Bilan Naturopathique

De son côté le (la) naturopathe observera votre peau, votre langue, le blanc de vos yeux et l’Iris , s'il ( elle) pratique l’iridologie.

Il(elle) vous interrogera , entre autre, sur votre transit intestinal, la couleur de vos selles, et vous demandera même si ces dernières « plongent ou flottent » ( après avoir lu ces lignes, tirer la chasse d'eau ne sera plus un automatisme "aveugle" ...lol !)

"Bien que situé à droite, le Foie est associé au côté gauche du corps pour plusieurs raisons. les céphalées localisées du côté gauche de la tête proviennent du Foie, les céphalées localisées du côté droit proviennent de la Vésicule Biliaire. Le côté gauche de la langue reflète plus particulièrement l’état du Foie, alors que le côté droit reflète celui de la Vésicule Biliaire"


Mes conseils

L'alimentation



Mangez en pleine conscience , au repos , évitez les discussions stressantes, la télévision .

Mastiquez , mâchez, re-mastiquez et re-mâchez ( c'est la même chose ? je sais)

J' espère que vous aimez les aliments amers , car votre foie en raffole !

Une mention toute particulière pour 2 légumes , la betterave rouge et le radis noir.


La betterave rouge crue a un effet « hepato-protecteur » , c’est à dire qu’elle permet au foie de bien s’auto-réparer. De plus, elle augmente la sécrétion de la bile, favorisant la digestion des aliments (en jus , ou rappées avec des carottes)


La radis noir, grâce à ses molécules soufrées, aide efficacement le foie à éliminer le trop-plein de déchets tout en favorisant aussi la production de la bile et son évacuation dans l'intestin.

–En salade => le moyen le plus simple de profiter de ses bienfaits.

–En jus ( centrifugeuse) => pour mieux digérer et comme détoxifiant.

Et le jus de citron avec un peu d'eau tiède à jeun ? oui , mais pas pour tous .



Les émotions

Apprendre à exprimer ses ressentis, ses colères, ses frustrations.

Apprendre à les canaliser pour les extérioriser de façon plus sereine c’est faire un énorme cadeau à notre foie qui pourra travailler en toute sérénité et donc nous garder en pleine forme !!

(Méditation, fleurs de Bach , sophrologie, hypnose, psychothérapie il existe de nombreux moyens pour vous aider à travailler sur vos émotions)

Lors de l'examen naturopathique, l’anamnèse permettra de vous aider à identifier les probables causes psycho- émotionnelles.

Mais ne restez pas seul(e), le foie aime le lien social . L'amour, l'amitié , la tendresse reçue ou donnée , il adooore !


Quelques plantes amies


Les plantes possèdent un effet au niveau hépatique .

Elles peuvent avoir :

- une fonction stimulante sur les cellules du foie, les hépatocytes, en induisant une augmentation de la bile, c’est l’effet cholérétique.

- une action cholagogue en vidant la vésicule biliaire de la bile qu’elle renferme.

D’autres espèces auront des propriétés hépatoprotectrices en protégeant le foie lors d’agressions, notamment dans le cas d’hépatites , ou lorsque vous suivez un protocole médicamenteux lourd...là , il faut vraiment aider votre foie car il doit "traiter" des molécules qu'il ne connaît pas ( comme pour l'alcool ). N'oubliez pas , la cirrhose médicamenteuse existe bel et bien .






La bouillotte

En cas de digestions difficiles ...posez une bouillotte chaude sur votre foie ...


Si vous avez un foie paresseux ...si vous avez besoin de conseils

Contactez moi

A bientôt


Marie-Laure

Naturopathe à Laon 02





84 vues

La naturopathie ne remplace pas le suivi et ou l’opinion de la médecine conventionnelle, mais peut travailler en complémentarité avec celle-ci .